Image Les questions à se poser avant d'investir dans une obligation

Les questions à se poser avant d'investir dans une obligation

Investir dans une obligation

Le placement obligataire est, à tout point de vue, un investissement rentable. C'est pour cette raison qu'entreprises et particuliers choisissent ce modèle de placement. Toutefois, il convient de souligner que, comme pour la plupart des investissements, le marché des titres obligataires doit être maîtrisé du bout des doigts avant tout placement. Pour ce faire, il est important que vous vous posiez les bonnes questions.

Dans quelle obligation investir ?

La diversité des obligations rend la réponse à cette question très éparse. Il existe en effet trois grandes familles d'obligations. En investissant dans les obligations publiques, vous avez pour interlocuteur les États, les organismes supra-étatiques et parapublics. Lorsque l'investissement est plutôt fait dans les obligations privées, vous êtes appelés à investir dans les entreprises privées.

Il faudra également faire la différence entre les obligations convertibles et non convertibles en action. Vous devriez également décider si vous souhaitez investir dans les obligations cotées ou non cotées en bourse, ou dans des obligations sont à taux variable ou à taux fixe.

Quelle maturation ?

La maturation renvoie à la durée de remboursement de l'emprunt obligataire. Celle-ci est établie de commun accord entre l'émetteur et l'acheteur. Elle correspond au délai au bout duquel les fonds doivent être restitués à l'acheteur.

Quel est le taux d'intérêt ?

Les intérêts sur l'investissement obligataire sont délivrés sous forme de coupon. La valeur du coupon est tributaire du taux d'intérêt décider au début de la transaction entre un émetteur et l'acquéreur. En investissement obligataire, la moyenne en matière de taux d'intérêt tourne autour de 5 %.

La règle, en la matière, veut que plus une obligation est à risque, plus le taux d'intérêt est élevé. Il faut entendre par entreprise à risque celle dont les indicateurs financiers présagent un risque d'insolvabilité. Vous pourrez ainsi passer de 5 à 8 voire 10% de taux d'intérêt.

Quels risques encourus ?

Comme tous les marchés financiers, celui des obligations comporte également de nombreux risques. Le premier risque de non-retour sur investissement. Il est encouru lorsque l'entreprise dans laquelle vous investissez fait faillite.

Il y a également le risque d'inflation dont la conséquence est de faire chuter la valeur des obligations sur le marché. Quant au risque de change, il a encouru lorsque la valeur des obligations chute en raison de l'instabilité du taux de change des devises d'achat et de vente.

Le recours à une société de gestion de fonds est-il nécessaire ?

En étant réaliste, il est impossible pour vous de maîtriser tous les rouages de l'investissement obligataire. Le risque est de vous tromper d'autant que ce marché est parmi les plus instables; bien qu'il soit également le plus rentable. Des professionnels de la gestion obligataire tels que Sunny AM peuvent véritablement s'occuper de placer votre investissement tout en amoindrissant tout risque de perte.

Par ailleurs, les entreprises comme Sunny AM sont spécialisées en portage obligataire. C'est une technique qu'elles utilisent pour réaliser des micros investissements dans plusieurs entreprises et maîtrise d'obligation. En plus de permettre d'avoir une grande rentabilité, cette technique a pour but de réduire les risques de non-retour sur investissement.